Logo Kriss-Laure

La vitamine b3

09/01/2020

La vitamine B3, également appelée niacine ou PP, est une vitamine hydrosoluble. C’est une des rares vitamines qui peut être fabriquée par l’organisme (par la flore intestinale et le foie à partir du tryptophane, un acide aminé essentiel) mais en quantité insuffisante pour couvrir les besoins journaliers.
Une alimentation équilibrée est donc indispensable afin de bénéficier d’apports suffisants.

Quel est le rôle de la vitamine B3 ?

Comme toutes les vitamines du groupe B, la vitamine B3 joue un rôle important dans la production d’énergie.
En effet, elle sert de précurseur à deux coenzymes (NAD et NADP) nécessaires au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Elle intervient dans la régulation du cholestérol, dans la formation des globules rouges et favorise le bon fonctionnement cérébral.
La niacine interagit avec d’autres vitamines du groupe B telles que la vitamine B1, B2 et B6.

Quels sont les besoins journaliers et où la trouve-t-on ?

Selon l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) les RNP (Références Nutritionnelles pour la Population – Anciennement ANC) sont de 17,4 mg/jour pour les hommes et de 14 mg/jour pour les femmes.
La vitamine B3 est particulièrement abondante dans les produits d’origine animale. Toutefois, les céréales complètes sont une source non négligeable de vitamine B3, ils en contiennent deux fois plus que les céréales raffinées. Les aliments les plus riches en vitamine B3 sont les abats (notamment le foie), les volailles, les viandes, les poissons gras (maquereau, saumon), la levure de bières et les céréales complètes.
Enfin, la niacine est hydrosoluble (c’est-à-dire soluble dans l’eau), donc il vaut mieux raccourcir les temps de cuisson à l’eau ou privilégier la cuisson vapeur afin d’éviter les pertes dans l’eau de cuisson.

Carence et surdosage

Les risques de carence sont rares dans les pays occidentaux. En Europe, la carence en vitamine B3 s’observe chez des personnes souffrant de la maladie de Hartnup (maladie rare affectant le métabolisme du tryptophane) ou chez des personnes alcooliques dénutries.
Toutefois, la pellagre, une maladie grave liée à la malnutrition, est directement due à un manque de vitamine B3 ou PP, dont elle tire son nom puisqu’elle a été appelée ainsi par son découvreur, Joseph GOLDBERGER, dans les années 20 : P-P (pellagra-preventive) factor (facteur de prévention de la pellagre). Si cette maladie a disparu des pays développés, elle existe toujours dans certaines régions du monde où l’alimentation est pauvre et peu variée (à base de maïs notamment).
La complémentation en vitamine B3 peut se faire à titre thérapeutique mais attention à l’automédication.
Au-delà d’une forte dose (100 mg par jour) la vitamine B3 entraîne une vasodilatation des vaisseaux responsable de démangeaisons et de bouffées de chaleur et à partir de 700 mg par jour elle se révèlerait toxique pour le foie. N’hésitez pas à prendre l’avis d’un professionnel de santé avant de consommer un tel complément alimentaire.

Et les produits Kriss‑Laure ?

Tous les produits Kriss‑Laure sont riches en vitamine B3. La vitamine B3 sélectionnée par Kriss‑Laure pour enrichir ses produits est sous forme d’extrait de levure enrichi d’origine naturelle.
Les études scientifiques montrent que l’ensemble des vitamines et minéraux liés à des levures sont absorbés plus lentement et présentent ainsi une meilleure biodisponibilité que les autres formes de ces substances.