Logo Kriss-Laure

La ménopause : une étape pouvant influer sur la silhouette

02/04/2020

Les besoins nutritionnels évoluent tout au long de la vie et doivent être adaptés en fonction de l’âge et des situations physiologiques particulières. Autour de 50 ans, survient chez la femme une étape naturelle : la ménopause. Celle-ci a de nombreuses conséquences physiques et physiologiques, la prise de poids peut en faire partie.

Qu’est-ce que la ménopause ?


La ménopause est une étape particulière et naturelle dans la vie d’une femme. Elle correspond à une période de modifications hormonales (diminution de la production de la progestérone et des œstrogènes) conduisant à des changements aussi bien physiologiques que physiques. Cette transition n’est pas soudaine, elle s’étale sur plusieurs années. Elle survient en général autour de 50 ans.
La ménopause peut s’accompagner de symptômes comme des bouffées de chaleur, des maux de tête, une sensation de fatigue, des troubles du sommeil… (Insem, 2017). En plus de ces symptômes, certaines femmes constatent une prise de poids au cours de cette période.

Quel est l’impact de la ménopause sur le poids ?


La ménopause en elle-même ne favoriserait pas la prise de poids, mais ses conséquences sur le métabolisme et les changements de mode de vie survenant également autour de 50 ans peuvent y contribuer.
En effet, lors de cette période, la masse musculaire tend à diminuer et le métabolisme de base ralentit. Ces deux modifications conduisent à une diminution des besoins énergétiques, et si l’alimentation n’est pas adaptée, un déséquilibre entre les besoins et les apports énergétiques peut se produire favorisant une prise de poids. En parallèle, les modifications hormonales tendent à modifier la répartition des graisses : celles-ci seront désormais stockées plus facilement au niveau abdominal tandis qu’auparavant, elles l’étaient plutôt au niveau des cuisses et des hanches. La silhouette change (GEMV, 2020).
De plus, ces changements physiologiques coïncident parfois avec des modifications de comportement comme une baisse de l’activité physique et des modifications des habitudes alimentaires.
Au-delà de la question de la prise de poids, lors de la ménopause, la baisse des oestrogènes peut être associée à une augmentation des risques de pathologies comme l’ostéoporose qui correspond à une perte de tissu osseux, augmentant le risque de fracture (Insem, 2017).

Et les produits Kriss‑Laure ?


Le programme Kriss‑Laure Objectif Minceur peut être un allié dans cette étape. Le glucomannane contenu dans les Entremets, les Potages et les Idée Délice, peut aider au contrôle du poids. Ces produits sont également sources de calcium et vitamine D, deux micronutriments contribuant au maintien d’une ossature normale.


Sources : Inserm, 2017. Ménopause, Améliorer la sécurité d’utilisation des traitements hormonaux. Site consulté le 27 janvier 2020 : www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/menopause Groupe d’étude sur la ménopause et le vieillissement hormonal, 2020. Les troubles de la ménopause. Site consulté le 27 janvier 2020 : www.gemvi.org